SESSION  DE  LA  FAMILLE  MENNAISIENNE.

Les 26, 27 et 28 décembre 2013 au Juvénat de Pétionville.

Une centaine de participants sont attendus.

( Voir quelques photos dans la galerie de photos ) 

CONCERTS DE LA CHORALE SACRÉ-COEUR / SAINT-LOUIS

La chorale Sacré-Coeur/St-Louis, prépare un riche programme pour les jours à venir, à la chapelle de Saint-Louis à Delmas 31-33.

Dimanche 22 décembre, un premier concert en matinée, à 11h.

Mardi 24 décembre, veillée de chants de Noël, avant la messe de minuit à partir de 10h30 pm.

Dimanche 12 janvier, à 4h pm, en souvenir du séisme, un concert de circonstance.

Les amateurs de belle musique sont tous conviés. L'entrée est gratuite.

Semaine du 2 au 6 décembre 2013 :

SEMAINE DE LA VÉRITÉ ET DE LA RÉCONCILIATION
 
Démarche dans chaque communauté de Frères de la province 
et dans les communautés éducatives des écoles ( parents, élèves, professeurs)
sous la forme d'une récollection et d'une célébration commuanutaire
dans le cadre de l'Avent et de la préparation à Noël.
Temps de demande de pardon
Démarche pénitentielle personnelle
Temps d'action de grâce
Temps d'engagement.

Lancement de l'année jubilaire à LA VALLÉE

1er décembre 2013: une date inoubliable pour les Frères à La Vallée

« Fòk timoun yo al lekòl pou yo gen yon bon lavni ! »

L’école Léonce Mégie, l’ETFAG et l’école nationale congréganiste de Lauture vivent au rythme de ce chant composé par le Frère Claude Wilma CHERMEIL, à l’occasion de l’année jubilaire des Frères : 150 ans de présence en Haïti !

Ce 1er décembre 2013, dès 7h30, élèves et parents commencent à se rassembler sur la cour de Léonce Mégie. Les élèves de Lauture sont accueillis dans la cantine. Dès l’aube, plusieurs volontaires très dévoués sont arrivés pour mettre la dernière touche à différentes choses : qui sur le podium érigé pour la circonstance, qui à la cuisine pour finaliser la préparation du repas, qui encore pour placer les chaises destinées à recevoir les invités...

8h35 : les petits – préscolaire à 3ème année fondamentale – accompagnés de leurs professeurs respectifs et quelques étudiants de l’ETFAG, prennent la direction de l’église Saint Jean-Baptiste. Dix minutes plus tard, les autres élèves se rangent pour démarrer la procession.

Les élèves en procession marquent une pause devant la porte d’entrée du presbytère, le temps que Monseigneur Chibly LANGLOIS – président de la cérémonie – le vicaire de la paroisse et les acolytes sortent de la sacristie pour rejoindre la procession et effectuer leur entrée à L’Eglise Saint-Jean-Baptiste qui était déjà aux trois quarts remplie. Plusieurs centaines d’élèves doivent alors rester debout. Ils se mettent dans les escaliers, s’installent au fond de l’église ou encore se rangent dans la tribune derrière la chorale.

Monseigneur Chibly est impayable pour son dévouement à l’endroit des Frères. En effet, il vient de passer une longue semaine en conférence épiscopale et a accepté, en dépit de nombreux autres engagements quasi simultanés, de se rendre disponible pour présider notre célébration et prendre le temps de fraterniser avec la communauté éducative FIC de La vallée après la messe. Son homélie, tout en soulignant l’importance de vivre avec sérieux le temps de l’Avent, se veut un vibrant hommage aux Frères pour ce qu’ils sont pour l’Eglise, la société et l’éducation en Haïti. Il n’a pas caché sa fierté d’avoir été élève des Frères de l’école Léonce Mégie.

A la fin de la célébration, le Frère Albert a remercié Monseigneur ainsi que tous les acteurs de l’organisation de la belle liturgie. Rendez est pris sur la cour de l’école Léonce Mégie pour continuer la fête. Comment empêcher la foule de venir rendre hommage aux Frères ? C’est bien difficile !

Dans les préparatifs, les organisateurs de la fête ont vu assez large. Fort heureusement ! En effet, l’affluence qu’il y a vers l’école – environ 1500 personnes – dépasse toutes les prévisions. Avec dextérité, toute l’équipé de restauration de l’ETFAG (Ecole Technique Frère André Guimond) – menée par M. Anix AUDENA et Mme Fabienne LAROCHELLE – fait face. Chapeau !

Pendant le repas, les élèves, petits et grands se produisent sur le podium. Ils expriment – à leur manière – toute leur reconnaissance envers les Frères. Leurs prestations : de vrais délices, sont bien appréciés par l’assemblée qui les gratifient d’applaudissements nourris.

Le gros de la foule restera jusqu’à la clôture de la journée. Les trois matchs de football qui réunissent plusieurs entité de la famille (anciens élèves, élèves actuels, corps professoral et collège Saint-Paul des Filles de Marie) égayent petits et grands. Les anciens élèves ont finalement raison de l’équipe du collège Saint-Paul au bout d’un match animé et d’une séance de tirs au but bourrée de suspense. Yo pa t’ konn si te gen chè sè ki te gwo coach devan Letènèl!!!

Belle journée dans l’ensemble ! Y a-t-il eu quelques petites bévues ? Certainement ! Toutefois tout s’est passé dans une ambiance de famille ; aucun incident regrettable n’est à signaler ! En famille, on accueille tout le monde. Et quand la famille se réunit, c’est la joie, la gaieté. Personne n’est de trop !

C’est dans cet esprit que le père Guy DOMONT, curé de la paroisse avait voulu que toute la paroisse se rassemble autour des Frères en ce grand jour. Qu’il soit vivement remercié ! Les petits problèmes de logistiques ne sauraient ternir cette grande marque d’attention et de gratitude aux Frères.

Merci à tous les acteurs qui ont si bien joué leur partition ! Que toute la communauté éducative vive au rythme du jubilé : dans l’action de grâce, la miséricorde et l’ardeur au travail, à l’exemple des pionniers qui se sont donnés tout entiers pour nous léguer un si bel héritage !

Frère Valmyr-Jacques DABEL

 

Voir d'autres commentaires sur la page de l'école LA VALLÉE

Voir des photos dans la galerie de photos